Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le cercle des sculpteurs Ce blog présente le travail de sculpture de Muriel et celui de ses élèves.

Le cadeau de mercredi

Le mercredi à l'atelier s'est instaurée une belle habitude, après que Cécile, un jour, ait décidé de nous lire quelques pages d'un livre.

Quelle belle idée !!

Depuis, tour à tour, nous partageons des textes, sans contrainte de thème ni de style ni de rien.

Et ce mercredi, Béatrice nous a gratifiés d'une surprise, un petit bijou fait de ses mots, qui nous a entraînés du rire aux larmes...

Je vous livre ce cadeau :

 


" Ce bleu pays...

Quand vous y arrivez, l'oeil languide d'un lama vous émeut, c'est sans compter le tapir tapinant au bleu milieu.... de cerises bleues...

Quand vous y arrivez vous découvrez des cageots de légumes miniatures, beaux comme des sculptures, des fromages de chèvres, de brebis, de miel de "la casa", si c'est la saison un peu de foie gras...

Non, ce n'est pas le marché bio de Cornillon, non, non....

Sur les grandes tables, mille douceurs, du nougat blanc, du nougat noir, des financiers des Saint Genix, des chouquettes, des galettes, des chocolats aux mille saveurs...

Non, ce n'est pas le salon de thé le plus branché de Cornillon, non, non...

Quand vous y arrivez de grands éclats de rire vous accueillent ; c'est là qu'on parle de tout, et surtout d'art, livres, films, expos, histoire, on y fait même la lecture mais surtout on y rit d'un bout à l'autre de l'après-midi...

Ce n'est pas vraiment un musée, un peu une arche de Noé. On y trouve pêle-mêle des César plus - que - parfaits côtoyant des éphèbes faisant la nique à des rugbymen à tomber, ,des Caracalla tournanjt de l'oeil devant les rondes que Bernard a bijoutées, des sylphides qui ont perdu la tête, des petites filles faisant de la balançoire, des enfants riant aux éclats devant des chats qui se déguisent, Peau d'âne et Pinocchio jouent au torero...

Non, ce n'est pas non plus un inventaire à la Prévert, non, non...

S'il fallait raconter tout ce qu'il se crée dans ce bleu pays, ce cercle d'or, ce serait un chapître à durer jusques au soir, au moins jusqu'à l'heure du rhum bien arrangé que des artistes ambrés nous ont ramené...

Ce n'est pas non plus le café du village, car ce n'est pas seulement pour cela qu'on y vient....

Moi, j'y viens 

pour Danielle, qui a l'âme belle,

pour Colette et ses élans de jouvencelle,

pour Cécile dont le coeur brille

pour Thierry qui ose taquiner Colette qui taquine Bernard qui...

pour Anne-Marie et ses merveilles qui ne doivent pas tout à ce fameux robot qu'on ne saurait nommer

pour Marina et ses mains de poète

pour tous ceux que je n'ai croisés que quelques fois et qui ont un regard de lumière...

Parce que dans ce bleu pays règne une fée, une magicienne, qui, d'un coup de pouce vous refait une tête, vous efface les bleus du coeur et vous fait entrer dans l'âme tout le bleu du ciel... Elle vous sauve des "saladiers" qui vous pendaient au nez....

Avec elle tous les rêves sont permis, elle passe un instant près de vous, d'un éclat de rire elle vous rectifie une chute de rein, un oeil trop coquin... et vous avez l'impression que vos doigts ont son génie.

Quand j'y suis arrivée, je me suis dit que les anges m'avaient emmenés, je voulais les (vous) remercier."

 

Voilà, on ne ressort pas indemne d'un texte pareil, en le tapant j'ai encore la larme à l'oeil.


 




 

 


Commentaires

Alain tout simplement 20/02/2014 10:22


Merci Béatrice pour ce moment magique. Bises à tous; Claude